Thème Histoire des Arts : Arts, État et pouvoir.

Notions Histoire des arts : troubadours et trouvères, genre du sirventes.

Thème Musique : domaine de la forme.

Notions musicales abordées : forme strophique, phrase musicale, cadence close et cadence ouverte.

Œuvres étudiées : chant de prison, Ja nuns hons pris de Richard, coeur de lion, la chanson, Le Roi Renaud et une miniature et une lettrine, extraites du manuscrit des Œuvres poétiques d’Adenet le Roi.


L’ensemble de la séquence est téléchargeable au format word en bas de cette page

Découverte de l'univers des troubadours et des trouvères

.

PNG - 2.3 Mo
Adenet le roi

Étude comparative du chant Ja nuns hons pris et de la miniature et de la lettrine qui permet de définir ce qu’est un troubadour ou un trouvère au Moyen Age, à savoir un poète qui met en musique sa poésie et qui l’interprète.

Découverte et apprentissage de la première strophe de la chanson Le Roi Renaud.

Écouter la chanson Le Roi Renaud.

Découverte du genre du sirventes.

Analyser le texte du chant de prison pour déterminer à quel genre appartient ce chant : le sujet parle de politique, de moral, d’éléments personnels ; c’est un sirventes.

L’analyse du texte permet de bien souligner les liens de vassalité qui existe entre le roi et ses seigneurs. Un éclairage particulier est donné aux relations entre le roi Richard, cœur de lion et le roi de France Philippe Auguste ; le roi d’Angleterre étant le vassal du roi de France pour ses terres françaises.

Apprentissage complet du chant Le Roi Renaud.

Consulter le texte du chant Le Roi Renaud.

Découverte de la forme strophique

Interprétation du chant Le Roi Renaud théâtralisée en proposant que les rôles des personnages soient distribués : un élève pour le narrateur, un élève pour le roi Renaud, un élève pour la mère du Roi Renaud et un élève pour l’épouse du roi.

Étude comparative de la forme musicale entre Le Roi Renaud et le chant de prison de Richard, cœur de lion : découverte de la forme strophique.

Découpage musical interne de la strophe

Par le biais de l’apprentissage de la première strophe du sirventes Ja nuns hons pris, les élèves déterminent le nombre de mélodies qui constituent la strophe musicale et repèrent les mélodies qui se répètent. Ils constatent que la strophe repose sur deux mélodies qui alternent.

Labor Intus ¨Ja nuns hons pris¨
Labor Intus
Music director : German Rossi
Video director : Nicolas Di Mauro

Travail similaire proposé sur le chant Le Roi Renaud.

Cadences closes et cadences ouvertes.

Déterminer la nature de la cadence qui termine chaque vers en s’appuyant sur l’interprétation chantée de la première strophe du Ja nuns hons pris. On observe une alternance de cadences ouvertes (la mélodie s’arrête et reste en suspension telle une virgule dans le discours musical) et de cadences closes (l’équivalent d’un point dans une phrase parlée).

Évaluation par groupe de l’interprétation du chant Le Roi Renaud.