Thèmes HDA

"Arts, mythes et religions"

Thème Histoire

L’inde classique des IVe et Ve siècles

Démarche

L’Inde des Gupta est considéré comme un âge d’or (Inde du Nord unifié, rayonnement dans tous les domaines). Dans la spiritualité indienne, il existe un principe fondamental : le Dharma, c’est-à-dire l’Ordre par excellence. Les Gupta veillent au maintien du Dharma. L’analyse de la sculpture indienne permet de faire comprendre que c’est un art religieux représentant les textes fondamentaux de la civilisation indienne et un art codifié. Les documents utilisés sont téléchargeables au format pdf.

PDF - 799.4 ko
L’intégralité de la séquence d’histoire

Problématique

Comment les arts de l’époque Gupta participent-ils au "Dharma" et comment le reflètent-ils ?
La problématique est commune aux séquences de français, et d’histoire.

séance 1

La sculpture hindouiste - la description d’un relief sculpté

On présente le temple de Deogarh (début VIe) qui symbolise, par sa forme, le Mont Méru, demeure des dieux hindouistes et axe du monde pour les Indiens. La ressemblance du temple à la demeure des dieux permet de s’assurer que les dieux seront bien présents dans le temple.

Le temple de Deogarh

On présente ensuite un des trois reliefs extérieurs du temple, Visnu Anantashayana. Les élèves commencent à analyser le relief selon une grille en 4 temps : cartel, ce que je vois, ce que cela signifie, ce que je ressens. L’enseignant présente le cartel, les élèves observent le relief et le décrivent. L’analyse peut être téléchargée au format .doc.

Le relief sud

séance 2

la sculpture hindouiste - l’explication d’un relief

L’enseignant apporte deux textes fondamentaux pour permettre aux élèves d’expliquer le relief. Les élèves découvrent que l’art hindouiste est religieux.

Ensuite, l’enseignant présente 4 miniatures du XVIIIe représentant les 3 dieux. Les élèves les reconnaissent et en concluent que l’art hindouiste est codifié.

Visnu Shiva La création du monde Bhrama

séance 3

La sculpture bouddhique

L’enseignant raconte les grands épisodes de la vie de Buddha. Ensuite, les élèves doivent les reconnaître sur un relief provenant du stupa de Sarnath. Une fois encore, cet art est codifié.

Une visite au musée Guimet permet d’achever cette séquence : les élèves retrouvent des scènes qu’ils connaissent, peuvent les raconter. De plus, ils sont en contact direct avec les œuvres et peuvent alors prendre la mesure de la recherche de perfection esthétique des sculpteurs de l’époque Gupta.

PDF - 976.1 ko
Carnet de visite au musée Guimet