Michel Ange, un artiste en son temps

Comment compléter le portrait de Michel Ange par l’étude d’oeuvres musicales ?

samedi 24 janvier 2015, par Nadège BUDZINSKI, article consulté : 1205 fois

Depuis la rentrée 2013, une nouvelle question est proposée au programme des Terminales en option de détermination : « Michel Ange, peintre, sculpteur, architecte, poète et humaniste ». A priori, la musique semble peu convoquée pour cette nouvelle question mais nous pouvons proposer quelques pistes dont pourront s’emparer les collègues. Comment compléter le portrait de Michel Ange par l’étude d’œuvres musicales ?

Le texte officiel qui encadre de manière générale cette question « d’un artiste en son temps  » donne plusieurs entrées.

"Un artiste et son œuvre (ou un collectif ayant une signature et un corpus communs) sont étudiés en lien avec leur environnement culturel, politique, et la théorie des arts de leur temps. La question pourra porter sur tout domaine artistique, sans aucune exclusive, mais l’on veillera toujours à mettre en lumière le lien de l’artiste et de son œuvre avec les différentes expressions artistiques et littéraires qui lui sont contemporaines. De même, l’œuvre sera étudiée à la lumière de son héritage et de ses références, ainsi que sa postérité et son rayonnement.
Cette question vise à faire acquérir à l’élève des compétences spécifiques portant sur :
- les conditions de la commande, de la pratique et de la réception dans une période donnée ;
- la présentation, la circulation et la fortune critique des œuvres et des idées ;
- sa capacité à identifier une œuvre et un style et à les situer dans l’histoire et la théorie des arts.
"

Naturellement, il semble légitime de s’interroger sur la mise en musique des poèmes de l’artiste, aussi bien de son vivant que de manière posthume. Parallèlement, on peut enquêter sur l’environnement musical du musicien, autour des villes de Florence et de Rome. En tissant des correspondances plus larges, on peut questionner certaines thématiques transversales comme la relation des artistes aux mécènes, le regard porté sur l’Antiquité, l’influence du néo platonisme, l’expression des affetti ou la réception des œuvres de Michel Ange auprès des musiciens. Voici donc quelques suggestions pour enrichir la découverte de cet artiste saisissant.

L L'environnement culturel et musical à Florence et à Rome

PNG - 188.4 ko
L’environnement culturel et musical à Florence et à Rome


consulter L’environnement culturel et musical à Florence et à Rome

II Héritage antique et invention

PNG - 184.3 ko
Héritage antique et invention


consulter Héritage antique et invention

III Les poèmes de Michel Ange mis en musique par Jacques Arcadelt

PNG - 58.5 ko
Les poèmes de Michel Ange mis en musique par Jacques Arcadelt


consulter Les poèmes de Michel Ange mis en musique par Jacques Arcadelt

IV La postérité musicale des œuvres de Michel Ange

  • Richard Strauss : lied Madrigal, op 15n°1
  • Hugo Wolf : second lied des Michelangelo-Lieder, Alles endet, was enstehet,
  • Dimitri Chostakovitch : mélodie La Nuit, extraite de la Suite sur des sonnets de Michel Ange,
  • Franz Liszt : pièce pour piano Il Pensieroso, extrait des Années de Pèlerinage
PNG - 121.1 ko
La postérité musicale des œuvres de Michel Ange


consulter La postérité musicale des œuvres de Michel Ange

Des pistes d’écoute sont proposées tout au long de l’article. Certains éléments musicaux à faire détecter nécessitent l’intervention de professeurs de musique qui pourront aider et encadrer au mieux leurs élèves dans la découverte des pièces musicales proposées. D’autres éléments restent accessibles sans un bagage chevronné et pourront être apprivoisés par tout professeur d’Histoire des arts désireux de partager avec leurs élèves quelques moments musicaux.

Remarque concernant les écoutes et les pistes proposées

Il est conseillé de proposer 3 à 4 écoutes d’un même extrait (voir davantage) pour permettre aux élèves d’avoir le temps d’appréhender sereinement la pièce musicale. La première écoute, située après ou avant la découverte du texte, permet aux élèves d’aborder l’extrait sonore sans connaissance précise et d’en dégager de manière sensible certaines caractéristiques qui pourront être complétées et approfondies lors des écoutes suivantes. Les pistes d’écoute proposées, soutenues par une question générale, se situent après cette première découverte.

Remarque concernant le choix des compositeurs

Notre attention s’est porté sur des compositeurs emblématiques de cette période, dont les parcours peuvent se rapprocher de celui de Michel Ange, côtoyant les mêmes lieux, les mêmes mécènes, ayant abordé des thématiques ou des héritages similaires. Il est intéressant de constater que la majorité des compositeurs rencontrés ne sont pas italiens mais franco flamands. Ainsi, alors que l’Italie reste un foyer central pour le développement des idées de la Renaissance dans différents domaines artistiques, ce sont bien les Flandres et la France qui ont représenté un foyer musical essentiel d’où a essaimé toute une génération de compositeurs à la conquête de postes prestigieux en Italie.

Quelques ressources pour compléter la lecture de l'article sur la musique à l'ère de Michel Ange.

PDF - 455.7 ko
Quelques ressources pour compléter la lecture de l’article sur la musique à l’ère de Michel Ange.