Thème

Arts, ruptures, continuités

Disciplines concernées

Histoire, éducation musicale, SVT, arts plastiques, allemand.

Période historique de référence

Moyen-Âge, XXe siècle.

Problématique

Les œuvres religieuses médiévales sont-elles toujours actuelles ?

Objectifs

Il s’agit de montrer d’une part qu’une œuvre est élaborée dans son contexte pour un usage spécifique ou une fonction. Ici, nous avons choisi d’aborder l’architecture religieuse et la musique liturgique au Moyen Âge, notamment à travers la pratique du pèlerinage. D’autre part, ces œuvres traversent les siècles et sont, à chaque époque réappropriées et réinterprétées selon des intentions nouvelles, échappant souvent à leur destination première. C’est cette double dimension que cette séquence cherche à faire comprendre aux élèves, en privilégiant un regard contemporain sur des œuvres du passé, et en organisant une rencontre sensible par la priorité donnée à l’observation et la pratique.

Déroulement de la séquence

La séquence menée en cours d’histoire doit précéder celle des autres matières (musique, arts plastiques, allemand, SVT) qui sont indépendantes les unes des autres. La séquence s’achève par une visite à la basilique de Saint-Denis.

Histoire

La proposition s’inscrit dans le chapitre « La place de l’Église » dont elle constitue la ou les premières séances. Il s’agit alors d’étudier l’église (avec un petit « e »), ses formes architecturales médiévales et ses fonctions, les premières induites par ces dernières. On les définit alors : l’église transmet les croyances et encadre la Chrétienté dans ses pratiques et les émotions qui en découlent.
Mais il s’agit aussi de montrer que ces émotions sont réactualisées, réinterprétées, réappropriées...

Les styles roman et gothique ne seront pas opposés mais replacés dans le temps long des églises qui débute à l’Antiquité : les évolutions dans la forme et le style sont le résultat des évolutions du contexte et des objectifs assignés aux églises...

Éducation musicale

Le travail de découverte de l’architecture et de la pratique du pèlerinage dans les abbayes de Conques et de Saint-Denis se poursuit par une approche sonore : la musique que pouvaient entendre les pèlerins au Moyen Âge. La séquence incite les élèves à s’interroger à partir des traces qui nous parviennent de cette musique dans les manuscrits.

Arts plastiques

Qu’est-ce qui rend ces bâtiments exceptionnels : l’espace représenté, la taille mais aussi la profondeur sont le plus souvent mis en avant. L’aspect hétéroclite du bâtiment en fait également une architecture qui sort du commun.

Allemand

à venir

SVT

En SVT, on prolonge cette étude du temps : on s’intéresse aux matériaux utilisés pour construire les églises comme Saint-Denis, les conséquences sur le paysage et sur la restauration aujourd’hui de ces œuvres...
Il s’agit de présenter des documents liés à l’environnement géologique de l’abbatiale de Conques en rapport avec le programme de cinquième et ses problématiques.